monCranves-Sales.info !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 1 juin 2009

Des ouvriers slovaques sur le chantier "Les Plurielles"

 On a connu les fameux ouvriers polonais "esclaves" sur le chantier du tribunal d'instance de Thonon en 2006 : lire le compte-rendu de Bellaciao.org.

Plus récemment l'histoire des maçons polonais à Vétraz-Monthoux : lire sur le site FSD74.org

Quelle ne fut pas ma surprise ce matin (un lundi de pentecôte !!!) de voir deux voitures garées sur le chantier de l'immeuble "Les Plurielles côté jardin" portant des plaques minéralogiques slovaques !

(cliquez sur les vignettes)

Je ne connais pas les conditions de travail ni de logement de ces ouvriers que j'ai vu à l'ouvrage, ni leur salaire, et je ne fais aucun à priori. Je m'étonne juste un peu...

L'ouvrier slovaque gagne certainement mieux que dans son pays. Si la loi et les conditions de son embauche en France ont été respectées -on sait que c'est rarement le cas, ce n'est de toutes façons pas une situation moralement acceptable.

Les couts de la constructions n'ont pas baissé ces derniers temps que je sache ! C'est donc que les bénéfices réalisés sur le dos de ces travailleurs vont donc directement dans les poches de l'entreprise donneuse d'ordre et les nombreux sous-traitants. Est-ce vraiment l'Europe que nous voulons ? Des travailleurs slovaques pourquoi pas... mais au salaire français lorsqu'ils travaillent en France.

Il n'y a peut-être aucune infraction sur ce chantier et les ouvriers slovaques sont peut-être bien payés et bien logés. Encore une fois, je ne fais pas de procès d'intention. Le problème n'est pas là de toutes façons. Je ne peux m'empêcher de penser à ces centaines de millier de nouveaux chômeurs en France qui aimeraient bien profiter dès demain du RSA pour travailler sur ce chantier ! 

Je suis passionnément européen, et j'ai voté "non" en 2005 pour que l'Europe ne devienne pas un système au service des profiteurs et des marchands. Contre Bolkenstein! L'Europe doit porter d'autres valeurs, et aider à combler les différences au lieu d'en permettre l'exploitation.

Il ne s'agit pas de faire du protectionisme à la Villiers, mais au contraire de permettre à de nouveaux arrivants dans l'UE de pouvoir accéder chez eux à de meilleures conditions de vie.

L'Europe que je veux empêchera le dumping social et fiscal, harmonisera les salaires en les tirant vers le haut, unifiera les systèmes fiscaux et dira non à "une concurence libre et non faussée"...

La mairie a-t-elle un droit de regard ? Qui peut m'éclairer sur le fonctionnement de ce chantier ?

Et qu'en pensez-vous ?

jeudi 27 novembre 2008

Les travaux sur la route des Fontaines


Je m'étais réjoui de voir la route des Fontaines barrée, il y a quelques semaines, ce qui annonçait les travaux tant attendus de réaménagement de ce fiasco de voirie.

Mais c'était oublier que nous sommes à Cranves-Sales !


Lire la suite...

mardi 26 août 2008

Tout le monde s'en fout ?

Mon article sur les chantiers dangereux à Cranves-Sales du 27 juillet a été lu par plusieurs dizaines de visiteurs uniques (stats Google Analytics) mais n'a recueilli aucun commentaire !

Pas un retour de lecteur. Aucune réponse non plus de la part de la mairie à laquelle j'avais pourtant signalé la chose par email.

Nous sommes le 26 Août. C'est la fin des vacances, donc plus de danger...

Je suis passé près du bâtiment Chamot ce week-end, il y certes du mieux car une clôture grillagée a été installée sur une bonne partie de la limite, avec un beau portail cadenassé. Sauf que... Il subsiste un trou à la droite du portail qui permet à n'importe quel jeune ou ado de passer sans problème. Les vitres n'étant toujours pas posées, l'accès est libre.

(cliquez sur les vignette)

MAJ 27/08/08: un morceau de grillage vert ajouté à la hâte bouche le trou:


Plusieurs hypothèses:

  1. Je m'inquiète pour rien, il n'y avait pas de danger et j'en fais tout un pataquès
  2. La mairie ne lit pas ses mails
  3. La mairie s'en fout
  4. La mairie a tenu compte en partie des remarques mais ne juge pas nécessaire me le faire savoir...
  5. J'aurais dû convoquer la presse au lieu de poster dans un blog perso...
  6. Tout le monde s'en fout
  7. ???
Votre avis ?

A voir, même si de très mauvais goût: http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Tout_le_monde_s%27en_fout

dimanche 27 juillet 2008

Des chantiers dangereux ! ( MAJ 30.07.08 )

Et dire que je voulais faire un papier positif !

Je voulais publier des photos des panneaux solaires installés sur le nouveau bâtiment "Chamot". C'est en effet une excellente nouvelle qui mérite publicité.

On voit bien sur cette photo les panneaux photovoltaïques sur le toit et les thermiques contre la façade de ce magnifique cube en béton et ferraille...

Je ne sais pas quelle proportion de l'énergie consommée par ce bâtiment sera produite par les panneaux, si quelqu'un peut m'éclairer...

Par contre c'est en voulant m'approcher plus près du chantier que je me suis aperçu qu'il n'était pas protégé, et qu'on pouvait sans problème y entrer ! Même pas un panneau "chantier interdit au public" à l'entrée :

Et ensuite c'est portes ouvertes pour tout le monde (les vitres ne sont pas encore posées...).

Cette vue de dedans sur la marre nauséabonde est assez affolante. Quid des enfants du quartier, ou de ceux qui viennent jouer au foot tout près et qui pourraient s'y noyer ?

A l'intérieur, c'est pareil, l'échelle de chantier improvisée fait froid dans le dos :

Elle donne accès à tout le premier étage, qui n'est protégé par aucune barrière. Je rappelle que nous sommes en vacances, et que c'est extrêmement tentant pour les enfants et jeunes de Cranves-Sales. Un accident y serait dramatique.

Pour ce qui est du chantier du périscolaire, c'est pas beaucoup mieux. Certes l'accès est bloqué depuis l'école, mais on y accède comme dans un moulin depuis le chemin du Beulet et le chemin de Sales :

Depuis l'intérieur, on a une magnifique vue sur le Salève, les vitres n'étant encore pas posées ici non-plus :

Bref, si le chantier n'était pas un danger public, on apprécierait à leur juste valeur les originales façades en bois :

Il est urgent de boucler ces chantiers. J'ai envoyé un mail à la mairie de Cranves-Sales pour demander l'intervention de qui de droit.

MAJ 30.07.08 : Nous sommes mercredi, toujours pas de réponse de la mairie. Même négative !

Même pas un accusé de réception. Lamentable !

mardi 18 décembre 2007

Stationnement à Cranves aux heures "des mamans"...

Dans l'article qui a été à l'origine de ce blog, j'essaie de mettre en évidence les problèmes de parking et de circulation aux heures "des mamans" à l'école. Il est parfaitement illustré par cette photo:




C'est incroyable ce manque de civisme!

Bon, j'avoue c'est moi. Tout était plein, le parking derrière l'église, celui sous l'église, celui du super marché, le long des routes, la cour de Mme Boccard... Après avoir tourné 5 minutes, j'étais en retard pour aller chercher un petit en classe de maternelle, la plus loin du bâtiment, vers le chantier... J'étais parti pourtant à 11h20 de Rosses! Les seules solutions étaient de me garer vers le cimetière ou dans le parking sous la salle des sociétés, et je ne vois pas comment j'aurais pu être à l'heure autrement... Ce n'est pas une excuse, mais une explication.


Alors oui, je sais, j'aurais pu partir de chez-moi à 11h10, ou alors venir à vélo, ou bien faire du co-voiturage, garer dans ma cour... Mais tout le monde n'a pas la possibilité de perdre 15 minutes à chaque trajet pour l'école (soit une heure par jour...).

Une des explications, outre le chantier du bâtiment périscolaire, est peut-être ici:

Cette magnifique pelleteuse occupe à elle seule 2 places de parking depuis la fin de la semaine dernière...

lundi 19 novembre 2007

Inauguration du carrefour des Picolettes

Le carrefour des Picolettes a été inauguré la semaine dernière. Dommage, il semble que personne n'était au courant. Tout le monde a effectivement été surpris, car il n'y avait pas encore (et il n'y a toujours pas) de marquage au sol, pas de panneau indiquant une quelconque priorité à droite, un stop... pas non plus bien sûr, comme il est de coutume à Cranves-Sales -sauf quelques uns mal placés... , de ralentisseurs, de carrefour surélevé...

Il y a pourtant eu du spectacle... avec cascadeurs... le grand jeu:

Ah ben oui, il parait même qu'il y avait deux voitures, je n'ai pu en photographier malheureusement qu'une seule:

On remarquera le souci de la mise en scène et du spectacle, trois jours après, une des deux voitures est toujours visible!

Il est à noter que le "boulevard" des Picolettes, qui part de la route des Pérosais et traverse les immeubles (j'en reparlerai), est dépourvu lui aussi de marquage, de ralentisseurs, etc...:



Trêve de plaisanterie, il y a eu un premier accident à ce carrefour, à cause de l'incurie du service de la voirie à Cranves-Sales. On a ouvert une route sans la signaler, sans informer du changement de priorité, sans marquage, sans panneautage, sans avis... Et ce qui devait arriver arriva. Je crois savoir qu'il n'y a pas eu de dégâts corporels, juste matériels. Mais un jeune y a laissé sa voiture.

Et si ça avait été un scooter, une mobylette, un vélo?

Voir sur ce blog la carte interactive de Cranves-Sales

samedi 27 octobre 2007

Démarrage du chantier de construction du bâtiment périscolaire

La construction du bâtiment périscolaire démarre ici. Le chantier va durer 14 mois pour un achèvement en Décembre 2008.

Tout le monde a reçu l'imprimé de la municipalité concernant la modification du plan de circulation et les mesures de sécurités.

L'entrée et le parking de l'école maternelle situés en face de la Poste seront fermés. La circulation dans la rue de la poste se fera à sens unique et en zone 30.

Le mot du maire, sur cet imprimé, détaille les mesures prises (panneautage, marquage au sol, barrières) prises pour la durée de ces travaux et insiste sur la sécurité. Il recommande "l'accompagnement de (vos) enfants par la marche à pied, et autres modes de déplacement doux". Voilà qui est bien!

J'apprécie aussi les paragraphes suivants:

"Enfin, je souhaite avant toute chose que les parents d'élèves, par le biais de leur association, puissent faire valoir, à tout moment pendant la durée du chantier, les observations concernant les conditions d'exécution des travaux, ou de mise en œuvre du plan de circulation.

Je n'hésiterai pas à organiser des réunions exceptionnelles en présence de l'association des parents d'élèves pour examiner vos observations et apporter les modifications qui se révéleraient nécessaires".

Dommage qu'il n'y ait pas eu de réunion avant!

Mais il faut reconnaître que pour une fois au moins l'information passe. Je sens qu'il va y avoir pas mal de bouchons à Cranves-Sales dans les prochains mois mais c'est pour la bonne cause.


Voir sur ce blog la carte interactive de Cranves-Sales