On voit maintenant ce que le chef d'œuvre, situé plein sud, donne vu du terrain de foot :

(cliquez sur l'image)

La publicité sur le site http://www.lesplurielles74.com/ ose :

Un art de vivre : les résidences s'inscrivent parfaitement dans ce décor de lignes fluides et pures. Une architecture contemporaine qui joue sur l'alternance de surfaces transparentes et opaques...

Pourtant, j'aurais juré qu'un des architectes revenait d'un stage en Corée du Nord !

J'ai toujours pensé qu'on devrait obliger cette profession et les décideurs, à habiter quelques années dans leurs réalisations. Peut-être qu'ils y porteraient un peu plus d'attention.

Et les questions concernant l'accès à la route de Taninges posées dans mon billet précédent restent valides.

Vous en pensez quoi ?