C'est vai que ça l'aurait positionné différemment et il n'y aurait pas eu de concurrence avec celui de Lucinges ou de Ville-la Grand !

Et puis les prix plus élevés n'auraient choqué personne !  

Tiens au fait, sachez que la bière de Lucinges, la LUG, est 100% bio, mais le label étant trop cher pour cette toute jeune entreprise, elle ne peut pas l'apposer sur ses bouteilles !

On marche sur la tête non ? 

Pourquoi ne pas imaginer, au contraire, que tous les produits qui ne sont pas bio doivent porter un logo de ce type :

et paient une taxe en conséquence. Cette taxe servirait à financer le bio !

Et puis ça ferait peut-être réfléchir le consommateur, qui du coût achèterait plus de bio, dont les prix diminueraient...

C'était ma contribution pour le nobel d'économie 2010 !

Remarques, suggestions, critiques, etc... bienvenues en commentaire !