Non, là, j'y suis allé uniquement parce que le groupe invité par Philippe Manoeuvre pour le concert du samedi soir était mon groupe fétiche, pour lequel j'ai gardé un cœur de midinette : Blue Öyster Cult

Ce concert était mon quatrième de ce groupe que j'apprécie plus que tout depuis un fameux jour de 1977, lorsque je suis littéralement tombé sous le choc de "Secret Treaties", qui me fit le mettre immédiatement à la meilleure place de mon panthéon personnel.

Il ne restait plus hier soir que Eric Bloom et Buck Dharma de la formation initiale. Les "petits nouveaux" assurent à la basse, la batterie et aux claviers comme s'ils avaient toujours fait partie du groupe. Concert énorme, la pêche. J'avais personellement demandé à Eric s'il y avait une chance qu'ils fassent "Veterans", il m'a répondu qu'elle était très petite, qu'ils avaient prévu de jouer plutôt "Last Days of May". Je dois dire que je n'ai pas été déçu.

Je les ai vus à Lausanne en 84, à Paris en 95 et à Munich en 2003. Je pressentais que cette "tournée" européenne, si l'on peut dire, serait la dernière. Il n'en est rien finalement puisque leur très sympathique tourneur français que nous avons rencontré les fait revenir l'année prochaine pour une date notamment à l'Olympia ! Leur offrir la grande scène qu'est le Bol d'Or était malgré tout exceptionnel.

Blue Öyster Cult n'a jamais été le groupe de gros métalleux graisseux comme il y en a tant eu à leur grande époque ! Ce groupe aurait mérité un vrai "revival".

En effet, quand on pense que ses tournées "Black&Blue" avec le grand Sabbath qu'ils surclassaient ne sont toujours pas sorties à cause de sombres histoires de droits (Ozzie), qu'ils ne sont toujours pas au Rock&Roll Hall of Fame, que leur morceau Godzilla (ce n'est pas celui que je préfère pourtant) n'a pas servi au film du même nom et par là même à les relancer, qu'un de leur titre était dans "Heavy Metal", que Astronomy a été repris par Metallica dans l'album "garage", qu'ils ont écrit des morceaux splendides avec Patti Smith, qu'ils tournent en France généralement toutes les morts d'évêque sans publicité... mais qu'ils font toujours plus de 100 dates par an... c'est désolant de ne pas les voir plus connus !

Ce groupe a fait un métal fin et intelligent, musicalement très inspiré. Ses collaborations (Patti Smith, Michael Moorcock, Sandy Pearlmann, etc...) sont remarquables. Stephen King est fan absolu. Trois de leurs morceaux au moins ont marqué l'histoire du (Hard)-Rock. Bonheur suprême quand j'entends mon fils de 17 ans fredonner "Veterans of the psychic wars" ou "Cities on Flame With Rock and Roll"...

Certes, il y a eu dans le Rock&Folk d'août un magnifique article sur ce groupe, dont Philippe Manoeuvre, grand fan devant l'éternel, a personnellement établi une discographie idéale. C'est donc Manoeuvre qui les a présentés hier soir en reprenant le fameux "Here they are from New York City, The Amazing Blue Oyster Cult!". Mais tout ça n'est pas suffisant à mon goût...

Alors maintenant, allez tous sur Deezer écouter la liste de mes morceaux préfèrés (certains en version album et version live) :

  • 7 Screemin Diz-Busters - sci-fi magique
  • (Don't Fear) The Reaper - leur big hit, dans le top 30 US
  • After Dark, entêtant, magique,
  • Astronomy - peut-être ma préférée - top 30 US
  • Buck's Boogie, un morceau à la gloire du guitar-hero de BÖC, Buck Dharma
  • Burnin' for you
  • Cagey Cretins, j'adore cette rythmique
  • Cities on Flame with Rock and Roll - bien sûr, mon fils s'y essaie avec son groupe... le pied
  • Cities on Flame with Rock&Roll - quoi d'autre ?
  • Deadline, ou on découvre toute la variété de styles de BÖC
  • Divine wind
  • Dominance and submission ;-)
  • E.T.I (Extra Terrestrial Intelligence, la référence sci-fi
  • Fire of Unknown Origin - paroles de Patti Smith
  • Godzilla, pour ses solos de batterie et de basse, et pour la phrase scandée en japonais...
  • Heavy Metal, rappel du film éponyme,
  • Hot Rails to Hell
  • ME 262, et sa symbolique pseudo nazie, une pure provoc marketing, mais une chanson qui a marqué le rock
  • Black Blade, superbe
  • OD'd on life itself, j'adore le morceaux, jamais compris le titre...
  • Shooting Shark, sur leur album le moins réussi, mais une ligne de basse énorme, et une guitarre qui fait parfois penser au Boss..
  • Sinful Love - voix haut perchées, étrange
  • Sole survivor - paroles sci-fi, une de mes préférées
  • Teen Archer, des envolées superbes
  • The Horsemen Arrive, du lourd, très lourd
  • The Red and the Black - à 100 à l'heure
  • The Revenge of Vera Gemini, j'adore le titre, et c'est avec Patti..., intro à mourir !
  • The Vigil, belle ballade, superbes arrangements
  • Transmaniacon MC - relate Altamont du côté des Hells...
  • Teen Archer - très Doors
  • Veins - ballade, intéressante
  • Vengeance, planant
  • Veteran of Psychic Wars - vraiment ma préférée, version "Extraterrestrial Live" avec pour moi le meilleur solo de gratte du monde ! :-))
  • Wings Wetted Down - paroles pychédéliques sci-fi superbes
  • et bien sûr le mémorable "More cowbel" à voir sur YouTube.
Quelques photos...

Votre serviteur, Eric Bloom, Léo, Buck Dharma :
De 2008_09_14 Magny cours BOC

Dominique, le très sympathique tourneur français :
De 2008_09_14 Magny cours BOC

Le jeux de lumières :
De 2008_09_14 Magny cours BOC

Une petite vidéo de leur plus belle chanson pour terminer (Astronomy, line up original, 1974) :