Mais non, qu'est-ce que vous croyez ? Ce n'est toujours pas sur la route de Thonon, aux Cheneviers !

Nous sommes sur un autre lieu de grand passage, au "Pas de l'Echelle", à la sortie du chemin des Pralets sur la D1206 dite "Rue du 18 août 1944", ex Nationale 206 de mon enfance.

Alors voilà, en passant ce week-end sur cette route, je me suis rendu compte que les travaux effectués dans cette zone n'étaient pas seulement un aménagement du petit ruisseau qui descend du Salève, mais qu'on y réalisait aussi un rond-point.

Les souvenirs sont remontés. Je me suis rappelé qu'il y a 35 ans, un de mes copains du quartier, Alex Saraoui, est mort fauché par un camion, un de ces fameux "TIR" qui ne prenaient encore pas encore l'autoroute, -elle ne sera construite que quelques années plus tard, en débouchant un peu large, à vélo, du chemin des Pralets sur la nationale.

C'était un de ces carrefours aussi dangereux que celui des Cheneviers, que nos responsables politiques et des infrastructures à tous les niveaux ont négligé pendant des décennies.

Combien de morts sur nos routes à cause de ces coupe-gorges? C'est ce que je me demande chaque fois que je passe aux Cheneviers.

Alors bien sûr, le carrefour est pour bientôt, l'Agglo a voté le budget, ceci a été confirmé lors du dernier conseil municipal. On promet la participation de Leroy-Merlin (depuis combien de temps sont-ils installés déjà ? ). Cela se fera quand la route sera aménagée en deux fois deux voies... quand ceci, quand cela.

Regardez la carte interactive de MonCranveSales.info sur ce site.

Je me rappelle qu'il y a 7 ans, lors de la campagne pour les municipales précédentes, on avait promis qu'une déviation à la route des Cheneviers serait réalisée, pour joindre le rond-point existant, plus bas sur la route de Thonon. Promesses, promesses...

J'ai vu récemment des gamins y traverser à vélo en pleine heure de pointe. J'y ai vu des abrutis venant de Thonon, tourner à gauche pour prendre la route de Cranves. Des gens prennent tous les jours des risques énormes pour y traverser en deux fois, après arrêt sur la voie centrale. J'y ai personnellement eu un accident il y a presque quinze ans, de nuit, harponné par une voiture qui descendait sans phares vers Annemasse. Combien de morts y a-t-il eu à ce carrefour ? Combien en aurait-il fallu pour qu'un rond-point y soit créé depuis longtemps ?

Bien sûr, tout le monde vous dira qu'il ne faut pas passer par là. Qu'il faut faire un détour par la magnifique route de la Boissière, passer sous la route de Thonon (comment peut-on la couper ? )... Mais à en croire la fréquentation du lieu à certaines heures, les consignes ne passent pas !

Des Alex, il y en a encore tous les jours en France qui se font couper en deux par un camion, une voiture. S'il y avait eu un rond-point, un carrefour sécurisé, Alex aurait 47 ans. Sa maman n'aurait pas sombré dans la folie.

J'ai souvent pensé engager une action un peu musclée et voyante au carrefour des Cheneviers, genre blocage, pancartes, etc... mais je ne l'ai jamais fait. Je suis un peu complice aussi. Quelqu'un a une idée?