Je ne prétends pas faire ici une analyse aussi détaillée des élections européennes du 7 mai dernier que celle-ci faite par le "Parti de Gauche".